Espèces

Le bassin de l’Andainette abrite une faune remarquable et fragile qu’il est important de préserver : 
  • L’écrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes), espèce autochtone affectionnant les eaux limpides, fraiches et de bonne qualité. Elle est aujourd'hui menacée de disparition. En effet, ses populations ont fortement régressé depuis 30 ans pour deux raisons principales : la dégradation de l’habitat, et l’introduction d’une espèce concurrente invasive, l’écrevisse du Pacifique.
 
  • La lamproie de Planer(Lampetra planeri) : Plus communément appelée "Petite lamproie de rivière" ou "Chatouille" en Normandie, cette espèce vit exclusivement en eau douce, dans de petites rivières. Bien que ressemblant à une anguille, cet animal primitif n'appartient pas au groupe des poissons. Dépourvu de mâchoire, il filtre les limons pour se nourrir de micro-organismes, notamment des algues microscopiques. Sensible aux pollutions et exigeante quant à son habitat, la lamproie constitue un bon bio-indicateur de la qualité d'un cours d’eau. 

 

  • Le chabot (Cottus gobio) : dénommé parfois "Sabot" en Normandie, ce poisson d'une dizaine de centimètres vit dans des eaux vives et fraîches (bien oxygénées), sur les fonds caillouteux ou sableux des petits cours d’eau. Sensibles aux pollutions chimiques et au colmatage des fonds (forte valeur bio-indicatrice), les populations semblent décroître depuis une dizaine d'années. 

 

Habitats remarquables                                  Activités humaines

 

 

 


En savoir plus sur ces espèces :  

 

Ecrevisse à pieds blancs
Localisation / Fiche espèce


Lamproie de Planer
Localisation / Fiche espèce  


 



Chabot
Localisation / Fiche espèce