Les espèces

La vallée de la Sarthe abrite des milieux naturels humides et aquatiques au sein desquels ont été répertoriées trois espèces reconnues d’intérêt européen

 

  • La Lamproie de Planer (Lampetra planeri) vit dans les secteurs à faibles courants, où s'accumulent les sédiments. L'espèce présente une population de faible densité à cause de l'altération de son habitat (travaux hydrauliques, obstacles infranchissables ...).
  • Le Chabot(Cottus gobio), inféodé aux fonds caillouteux et sableux, affectionne les petits cours d'eau. Présent en fort effectif en amont (Sarthe, Guerne), cette densité est toutefois limitée par les travaux hydrauliques lourds ayant entraînés la disparition des éléments minéraux grossiers constituant son habitat.

La vallée de la Sarthe accueille également de nombreuses espèces d'insectes saproxylophages (consommateurs de bois mort), dont 3 inscrites à l'annexe II de la Directive Habitat :

  • Le Pique-Prune (Osmoderma eremita), la plus grande cétoine de France (20 à 35 mm). Sa larve se développe durant 2 à 3 ans dans les cavités hautes (bien ensoleillées) des vieux arbres, morts ou vivants (chêne, hêtre, frêne, châtaignier, aulne, saule blanc).
  • Le Grand Capricone du Chêne (Cerambyx cerdo), un des plus grands coléoptères européens (adulte entre 24 et 55 mm), entièrement noir à l'exception de l'extrémité de ces élytres, brun-orange. La larve se développe durant 3 ans dans les vieux chênes en mauvais état, le plus souvent isolés et bien ensoleillés.
  • Le Lucane Cerf-volant (Lucanus cervus) : c'est le plus grand coléoptère d'Europe. les mâles pourvus d'imposantes mandibules, peuvant atteindre 85 mm. Les larves se développent à proximité des racines et des souches de vieux arbres dépérissants ou morts. Le cycle de développement est très long (5 à 6 ans). Les essences pouvant accueilir le Lucane sont variées, mais l'animal vit principalement sur le chêne.

D'autres espèces d'intérêt européen sont présentes sur le site :

  • Le Triton crêté(Triturus cristatus), amphibien d'assez grande taille (13 à 17 cm). Cette espèce est très sensible aux pollutions et aux modifications des milieux, elle affectionne les espaces bocagers (pourvus de haies, fourrés, bosquets), non loin de mares ensoleillées avec beaucoup de végétation. Pour se reproduire, l'animal fréquente des pièces d’eau stagnantes peu profondes, dépourvues de prédateurs (petites mares, dépressions inondées).
  • La barbastelle (Barbastella basbastellus), inscrite en annexe II de la Directive Habitats, est une chauve-souris de couleur "sombre" aux oreilles carrées. Cet animal insectivore ayant un régime alimentaire très spécialisé (elle se nourrit préférentiellement de petits papillons de la famille des Arctiidae), elle est surtout présente en amont du site, fréquentant les zones arborées pour chasser (linéaire de haies, arbres, forêt). 


Habitats remarquables                                   Activités humaines

Pour en savoir plus : 


Lamproie de Planer
Localisation              Fiche espèce  


     


Chabot
Localisation     
Fiche espèce  


  Le Pique Prune

Pique-prune
Localisation                  Fiche espèce


 Le Grand Capricorne du chêne 
Grand Capricorne du chêne
Localisation                  Fiche espèce

Lucane Cerf-volant 

Lucane Cerf-volant
Localistaion                  Fiche espèce   


 

 

Triton crêté
Localisation                 Fiche espèce 



 


Barbastelle d'Europe
Localisation                  Fiche espèce