La vie du site

L’animation de ce territoire est confiée au Parc Naturel Régional Normandie-Maine. Le comité de pilotage du site s’est réuni le 9 décembre 2011 à Saint Germain du Corbéis. 

Parmi les principales actions menées en 2012 :

  • Contrats

Pas de nouveau contrat en 2012. Il est néanmoins important de souligner le fort engagement des acteurs locaux depuis plusieurs années, notamment des agriculteurs, à travers le dispositif de Mesures Agro Environnementales Territorialisées (MAET), fruit d'un important travail de concertation et d'information : sur près de 250 exploitants agricoles recensés sur le site, plus de 113 ont été sensibilisés à la démarche Natura 2000 -> présentation du site, des enjeux, des pratiques agro-environnementales à mettre en place, et des cahiers des charges des MAET.  

  • Expertise
- L’étude diagnostique des cours d’eau du haut bassin versant de la Sarthe (qualités chimique, biologique, milieux,…), menée par le Parc et le bureau d’étude SERAMA, a été présentée aux élus des 38 communes concernées. Première phase préalable à la mise en place d’un Contrat Territorial Milieux Aquatiques.
- Le Parc a participé à la présentation de la Stratégie de Création d'Aires Protégées (SCAP)par la DREAL Basse-Normandie, certaines zones pressenties se trouvant sur le site.  
  • Communication - Sensibilisation
- Une plaquette de présentation du site a été réalisée.
- Deux sorties « Découverte du site Natura 2000 » ont été effectuées (à Saint Julien sur Sarthe et à Héloup). L’objectif était de présenter les habitats et les espèces du territoire, ainsi que l’animation réalisée sur le site. 
  • Veille au respect de la réglementation

Un important travail de veille sur le territoire a été mené tout au long de l’année 2012. 

 

Retour présentation du site                       Site suivant

 

- 44 % des exploitants ont contractualisé entre 2007 et 2011 
- 11 Mesures Agro-Environnementales Territorialisées proposées : les mesures de gestion extensive des prairies (dont les prairies paratourbeuses), avec ou sans limitation de fertilisation, ont été particulièrement sollicitées (109 exploitants engagés durant 5 ans, avec 1580 hectares concernés  soit environ 49 % de la surface agricole du site). Plus de la moitié de ces surfaces était de plus concernée par une mesure "zéro intrant".Un engouement très encourageant a également été observé concernant la taille des arbres têtards. Des mesures de conversion de cultures en parcelles enherbées et de restauration de mares ont été également adoptées.

 

Détection en 2011 d'une nouvelle espèce d'intérêt communautaire

 

UNE DECOUVERTE DE TAILLE !... MINUSCULE... Le Vertigo étroit (Vertigo angustior) : découvert en 2011 sur la commune de Moulins-la-Marche, ce petit escargot terrestre de 1,8 mm fréquente les zones humides ouvertes, dont les prairies humides.