Habitats

Du fait de la diversité des situations topographiques et hydriques, le site comporte une grande diversité de milieux, au sein desquels ont été identifiés 8 habitats naturels d’intérêt communautaire :

4 Habitats d'intérêt communautaire prioritaire 

  • Landes humides atlantiques à Erica ciliaris et Erica tetralix * : caractérisées par la présence simultanée de la Bruyère à quatre angles et de la Bruyère ciliée, elles se développent sur des substrats pauvres et acides, constamment humides ou asséchées temporairement. Des Sphaignes peuvent y former des coussinets dans les situations les plus humides. Lorsque l'’engorgement du sol est permanent, un début de fossilisation des Sphaignes peut exister, caractérisant alors les landes tourbeuses. 
  • Tourbière haute active * : boisements de ripisylves (bords de cours d’eau), sur sols humides, souvent accompagnées de saules.
  • Tourbière boisée * : d’intérêt biologique exceptionnel à l’échelle régionale du fait de la présence d’espèces de mousses et de lichens très spécialisées, les bois tourbeux bordant les rivières constituent des zones tampons, à la fois réserves d’eau et filtres naturels garantissant l’épuration des eaux.
  • Forêt alluviale résiduelle * : boisements de ripisylves (bords de cours d’eau), sur sols humides, souvent accompagnées de saules.
  •  

 4 autres Habitats d'intérêt communautaire

 

(*) habitat d'intérêt communautaire prioritaire

 

Présentation du site                                          Espèces remarquables

 

 

 
Landes humides atlantiques
à Erica ciliaris et Erica tetralix
  
 Tourbières hautes actives
Localisation /Fiche habitat
 
 
Fosse Arthour - Saint-Georges-de-Rouelley
Tourbières boisées
Localisation /Fiche habitat 
 
 
 Forêts alluviales à aulnes et frênes
Localisation /Fiche habitat